logo trouvailles

Février 2005
Musée du protestantisme

Il n'est pas rare, si on a la chance d'effectuer des voyages à l'étranger, de profiter de quelques heures pour aller visiter un musée local. On y traite de l'histoire du lieu où l'on est accueilli, on y montre les oeuvres des artistes de la région. Certains musées ont une réputation internationale, comme le musée du Louvre. Un voyage à Paris serait incomplet sans une visite au Louvre.

L'arrivée d'Internet a considérablement modifié la visibilité des musées. Plusieurs institutions muséales présentent dorénavant des expositions en ligne: sans que l'on ait à se déplacer, apparaissent sur l'écran de notre ordinateur des oeuvres des grands maîtres et des pièces uniques et inestimables. Mieux encore, des musées, qui ne pourraient pas être construits à cause des coûts énormes exigés par une telle entreprise, s’affichent directement sur Internet.

C'est le cas des très belles expositions proposées par le Musée virtuel du protestantisme français. On passe des heures à examiner ces archives laissées par les premiers protestants d'Europe, à lire ces témoignages troublants sur les persécutions qu'ils ont subies et à regarder les objets qu'ils ont laissés en héritage, dont ces bibles minuscules que les femmes protestantes cachaient dans leur chevelure. Il faut rappeler qu'à l'époque, lire la Bible était un privilège réservé aux seuls prêtres et dirigeants ecclésiaux.

Adresse: www.museeprotestant.org

mois précédents
retour à la page d'accueil