logo trouvailles
Mars 2016
Le musée de l'abbé Pierre

« Pour les chien qui crèvent dehors, il y a une fourrière. Est-ce que pour nos frères et nos sœurs, il n’y aurait rien? »

On est toujours ému lorsqu'on entend, soixante ans plus tard, la voix de l'abbé Pierre résonner à la radio pour dénoncer le fait que des gens pauvres meurent sur les trottoirs de Paris parce qu'ils n'ont aucun endroit où s'abriter. C’était en mars 1954.

Personnalité préférée des Français pendant de nombreuses années, l'abbé Pierre – Henri Grouès à la naissance – est décédé en janvier 2007. Ce prêtre, connu pour son engagement envers les plus démunis, avait alors 94 ans.

Depuis sa mort, bien des gens ont tenu à se rendre au cimetière d'Esteville, là où il a été enterré, afin de lui rendre hommage.

Le Centre abbé Pierre – Emmaüs d’Esteville est aujourd’hui ouvert au public. Ce lieu de mémoire veut «dévoiler les multiples facettes d’un homme passionnant et en avance sur son temps», écrit-on dans son site Web, rempli de photographies et de vidéos émouvantes.

Adresse: www.centre-abbe-pierre-emmaus.org

mois précédents
retour à la page d'accueil